COMMENT FACILITER L’ENTREE DANS VOTRE CARTE MENTALE ?

Lorsqu’une personne rencontre pour la première fois une carte mentale, elle rencontre des difficultés à « entrer » dans ce schéma un peu bizarre !

Idéalement, l’auteur de la carte pourra veiller à faciliter l’entrée au sein de sa carte.

Voici quelques conseils pour y arriver :

  • Limiter la charge cognitive : (nombre de branches principales entre 5 et 9, découper la carte principale en sous cartes notamment avec la fonction classeur d’XMind, utiliser des mots clés et des images)
  • Expliquer le principe de la carte mentale et le logiciel utilisé. Dans le cas contraire, les participants s’interrogent plus sur la forme de l’outil que sur le contenu présenté
  • Numéroter des branches pour expliquer l’ordre de présentation
  • Réaliser des brainstorming sous forme de cartes mentales. Coconstruire la carte mental permet de mieux en comprendre le fonctionnement.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour faciliter l’entrée au sein de votre carte ?

Popularity: 2% [?]

APPRENEZ PLUS RAPIDEMENT AVEC XMIND 8

Avez vous du mal à organiser vos connaissances ? Tout au long de notre vie, nous continuons d’apprendre. De plus en plus de personnes veulent changer de carrière et s’inscrivent par exemple dans des écoles de coaching ou veulent tout simplement apprendre une langue étrangère.

Lorsque vous apprenez, vous devez structurer l’information pour mieux l’assimiler. Le mind mapping ou technique de la carte mentale vous facilite le travail. Pour organiser vos connaissances, vous pouvez utiliser le logiciel XMind 8. Il est gratuit en version de base.

Le logiciel Xmind comporte de nombreux avantages :

  • Ergonomie : ce logiciel est vraiment facile d’utilisation. Ma fille de 11 ans le maîtrise parfaitement c’est pour dire !
  • Ludique : avec XMind, vous pouvez ajouter des couleurs, des images. l’apprentissage est d’autant plus FUN !
  • Gain de temps : apprendre nécessite du temps. Avec XMind, vous réduirez drastiquement le temps pour apprendre. L’important ne sera pas la carte, mais le processus de création. En effet, apprendre nécessite de manipuler l’information à la fois mentalement mais aussi physiquement
  • Personnalisation de l’organisation des connaissances : nous n’organisons pas tous nos connaissances de la même facon, Xmind vous permettra de personnaliser vos connaissances.
  • Interface avec votre cerveau : externaliser votre pensée vous permet de mieux réfléchir. C’est comme réaliser une division de tête ou la poser sur papier.

Vous souhaitez maîtriser XMind ? Je vous invite à lire le nouvel ebook de Franck Maintenay du blog Freemindparlexemple. Il s’intitule XMind 8 : de la découverte à la maîtrise.

Popularity: 3% [?]

APPRENEZ VOS ENFANTS A APPRENDRE AVEC LE MIND MAPPING

Vous souhaitez transmettre le mind mapping à vos enfants pour les aider dans leurs apprentissages non seulement à l’école mais aussi lors de leurs devoirs ? Toutefois, vous ne savez pas comment…Loïc Noël, enseignant spécialisé en Belgique vient de publier un ouvrage intitulé Apprendre avec le mind mapping chez De Boeck. Vous y trouverez des dizaines de fiches pour appliquer le mind mapping dans un contexte d’apprentissage. Vous apprendrez aussi à introduire le mind mapping en douceur. L’auteur vous livre enfin de nombreuses astuces pour maximiser vos cartes mentales. Last but not least, le livre contient de très belles cartes mentales réalisées par ses élèves !

Apprendre avec le mind mapping de Loic Noel

Introduire le mind mapping en douceur

Apprendre avec le mind mapping nécessite de passer avec plusieurs étapes :

  • Comprendre la méthode
  • Trier les informations
  • Respecter les règles de construire
  • Devenir autonome
  • Prendre du plaisir !

L’auteur conseille ainsi de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Tout d’abord, il invite les parents et les enseignants à ne pas mettre la pression. Loïc Noël insiste sur deux aspects :

  • Rendre l’enfant autonome dans sa pratique. Je rejoins l’auteur sur ce point. En effet, de nombreux professeurs donnent des cartes toutes faites à leurs élèves.
  • Le respect des consignes pour concevoir une carte mentale.

Enfin, la méthode du mind mapping n’est pas une baguette magique, elle nécessite du temps pour la maîtriser.

Apprendre avec le mind mapping

Tout au long de son livre, Loïc Noël insiste sur la pratique. Il propose de nombreuses applications du mind mapping pour apprendre :

  • Le brainwriting,
  • La synthèse et le résumé
  • Se motiver à étudier
  • Compiler les évocations
  • Présentation orale
  • L’analyse de texte
  • Définir un mot
  • Un contexte
  • Apprendre une démarche
  • Réaliser un plan de cours
  • S’organiser
  • S’autogérer ou agir sur le comportement,
  • Etudier un texte par cœur
  • Organiser son espace de travail informatique
  • Analyser une image
  • Se questionner à l’aide de la méthode CQQCOQP
  • Analyser une situation avec la matrice SWOT
  • Préparer une dictée ou étudier une liste de vocabulaire
  • Exprimer clairement une idée en la structurant
  • Prendre une décision
  • Réaliser une mind map en trois dimensions.

Apprendre des astuces

L’auteur pratique le mind mapping (et le fait pratiquer à ses élèves) et ça se sent ! Il partage de nombreuses astuces, en vrac :

  • Ajouter une branche supplémentaire sur la carte d’un cours pour ajouter le sens (le pourquoi ?)
  • Insérer des bulles de progression. L’apprenant cochera les bulles quand il estimera la matière suffisamment retenue.
  • Utiliser des gabarits pour les jeunes enfants

Avec cet ouvrage vous disposerez de toutes les pièces du puzzle pour transmettre le « virus » du mind mapping à vos enfants !

Popularity: 3% [?]

COMMENT AIDER VOTRE ENFANT A APPRENDRE UNE LECON GRACE A LA CARTE MENTALE ?

Vous souhaitez aider votre enfant à apprendre sa leçon d’histoire ? Vous avez pensé à la carte mentale ? C’est une très très bonne idée ! Grâce à la carte mentale, votre enfant va pouvoir synthétiser le contenu du cours puis le mémoriser. Dans cet article, nous prendrons l’exemple d’une leçon d’histoire de CM2 sur la guerre 14/18.

Accompagner votre enfant pour la première carte

Dans un premier temps, vous pouvez accompagner votre enfant pour réaliser une première carte afin de synthétiser son cours. Le plus simple sera de partir du plan du cours. Il constituera le squelette de la carte mentale. Tout d’abord, demandez à votre enfant de lire attentivement sa leçon. Ensuite, demandez lui de noter le sujet de la leçon dans une bulle au centre de la feuille. Ensuite, demandez lui de :

  • Tracer des grosses branches qui partent du centre
  • Noter les mots clés du plan sur ces branches (dans notre exemple, les mots clés seront : Traces, Pourquoi, Comment, Après)

Ensuite, posez lui des questions à partir des branches principales. Par exemple : quelles sont les traces de la guerre 14/18 ? Il répondra par exemple : les blockhaus, les obus etc. Demandez de noter ses réponses sur des branches principales. Incitez le également à colorier les branches et à ajouter des dessins pour concrétiser le cours.

Carte mentale accompagnée leçon d'histoire CM2 la guerre 14/18
Carte mentale accompagnée : la guerre 14/18

Réaliser une carte de révision

Le lendemain, l’enfant pourra refaire la carte pour réviser son cours. Il notera le sujet au centre puis les branches principales. Ensuite, il se posera les questions pour compléter la carte. Une fois terminé, il pourra comparer avec la première carte pour voir s’il a oublié des éléments.

Carte mentale pour réviser une leçon d'histoire sur la guerre 14/18
Carte mentale de révision sur la guerre 14/18

Quelles sont les difficultés rencontrées par l’enfant ?

Pour ses premières cartes, l’enfant rencontrera certaines difficultés à surmonter :

  • La gestion de l’espace : il aura tendance à ne plus avoir de place pour mettre de nouvelles branches. Pour l’aider, vous pouvez lui proposer de réaliser ses cartes sur du papier A3 (si vous n’en avez pas, vous pouvez scotcher deux feuilles A4)
  • L’écriture des phrase : l’enfant aura du mal à écrire des mots clés et non pas des phrases. En effet, à l’école, les professeurs insistent pour écrire des phrases avec un sujet, un verbe et un complément.

Aider son enfant à mieux apprendre grâce au visuel

Vous retrouverez d’autres conseils pour aider votre enfant à mieux apprendre dans notre livre : Aider son enfant à mieux apprendre grâce au visuel paru chez Eyrolles.

Popularity: 4% [?]

LIMITEZ LA SURCHARGE INFORMATIONNELLE GRACE AU MIND MAPPING

Que se passe-t-il quand vous êtes en situation de surcharge informationnelle ? Sans le savoir, un effet de primauté apparaît. Vous privilégiez les pages apparues en tête des résultats du moteur de recherche (en l’occurrence Google). Vous les trouvez plus pertinentes ! Comment contrer ce biais cognitif ? Là encore, le mind mapping va vous aider !

Contrer l’effet de primauté grâce au mind mapping

La première façon de contrer l’effet de primauté consiste d’abord à la connaître bien sûr ! Toutefois, même en le connaissant, vous risquez, au fil du temps, de tomber dedans quand même !

Le meilleur moyen de le contrer consiste à réfléchir au préalable à votre recherche et aux requêtes associées.

Grâce au mind mapping, vous allez pouvoir affiner votre recherche. Comme vous le savez, la carte mentale est constituée non pas de phrases mais de mots clés. Elle représente donc l’outil idéal pour parler la langue de Google !

Prenons l’exemple d’un sujet à creuser : faut-il légaliser le cannabis pour un usage thérapeutique ? Grâce à la carte mentale, vous allez pouvoir déterminer les différents mots clés pour bâtir vos requêtes.

Un effet prouvé par l’expérimentation

Le chercheur Stéphane Amato et ses confrères ont montré cet effet de primauté dans leurs travaux. Cette expérience est décrite dans l’article la supercherie du multitasking rédigé par Stéphane Amato et Eric Boutin. Il a été publié dans le magazine Cerveau et psycho N°71 de septembre 2015.

Découvrez d’autres biais cognitifs dans mon livre

Tout un chacun est désormais amené à lancer des recherches sur internet. Connaître les différents biais cognitifs vous permettra d’obtenir des informations plus pertinentes. Vous retrouverez ces différents biais cognitifs dans la 3ème édition de mon livre 100 fiches pour organiser sa veille sur internet paru chez Eyrolles.

Popularity: 4% [?]

CONNAISSEZ VOUS LE CLEAN MAPPING ?

Vous connaissez probablement le mind mapping ? Le clean mapping, c’est appliquer le mind mapping dans un processus de clean language (une technique de questionnement pour faire émerger des métaphores). Lors des universités d’été du clean en juillet 2019, j’ai dispensé un atelier pour expérimenter l’utilisation du mind mapping pour mener un entretien clean. Sous le soleil de Normandie, les participants ont testé en binôme (client/facilitateur) les effets du mind mapping sur une session de clean language.

Découper l’objectif désiré

Une séance clean débute généralement par un objectif désiré. Il commence par la fameuse question clean : Qu’aimerais-tu qu’il se passe ? Le facilitateur demande alors de positionner les mots clés constitutifs de cet objectif sur les branches principales de la carte mentale. Par la suite, pour chaque mot clé, le facilitateur va poser trois questions clean :

  • Quel genre de x est ce x ?
  • Et y a-t-il autre à propos de x ?
  • Et où est x ?

Le client va alors noter ses réponses sur des sous branches.
Ensuite, le client va exprimer visuellement chaque mot clé sous la forme d’un dessin placé au-dessus des branches principales.

Protocole Clean mapping

Une fois la carte remplie, le facilitateur va poser une autre question clean : Et tout ça c’est comme quoi ? pour faire émerger la métaphore. Il va alors inviter le client à dessiner.

Spatialiser l’information

Clean language et mind mapping partage des traits communs :

  • Spatialisation de l’information
  • Recours au visuel
  • Une grammaire minimaliste : une carte ne contient pas de véritable grammaire. La carte mentale n’utilise pas des phrases mais des mots clés.
  • Une connexion des informations

Lors de cet exercice, les participants ont remarqué certains avantages à utiliser la carte mentale dans un processus clean :

  • Explorer l’objectif désiré :
    Le mind mapping permet d’explorer l’objectif désiré du client à partir de ses mots clés.
  • Disposer d’un support :
    Traditionnellement, dans une séance clean, seul le coach prend des notes, le client a peu de support hormis parfois un dessin ou un visuel (si le coach utilise par exemple le photolangage)
  • Spatialiser les informations :
    La carte mentale s’apparente à du clean space minimaliste. Le client répartit les informations dans l’espace réduit de la feuille.
  • Connecter les idées :
    Le cerveau du client va plus facilement réaliser des connexions grâce à l’utilisation des mots.

En savoir plus sur le clean language et le mind mapping

Vous souhaitez en savoir plus sur le mind mapping avant de l’appliquer dans le cadre de sessions clean avec vos clients ?

Vous pouvez commencer par lire mon livre : La boite outils le mind mapping. Formé au clean language, j’y présente notamment une fiche sur cette méthode.

Pour le clean language, vous pouvez lire le livre de
Bogena Pieskiewicz intitulé Clean Coaching.

Popularity: 4% [?]

AIDER SON ENFANT A MIEUX APPRENDRE GRACE AU VISUEL

Notre livre Aider votre enfant à apprendre grâce au visuel vient de paraître chez Eyrolles. J’ai coécrit cet ouvrage avec Vincent DAMATO, auteur notamment du site A Pas de Fourmi. Professeur des écoles, il applique les méthodes visuelles (mind mapping, sketchnoting etc.) au quotidien avec ses élèves.

Couverture livre Aider son enfant à apprendre grâce au visuel

Résumé du livre

Votre enfant a des difficultés pour retenir ses leçons ? Vous en avez assez des devoirs qui finissent en pleurs ? Vous rêvez de faire rimer travail scolaire avec plaisir, découverte et réussite ? Alors, ce livre est fait pour vous !

Vous y trouverez des clés et une méthodologie pour apprendre à apprendre, à mémoriser, à rédiger et à structurer la pensée dès le primaire.
Dans ce guide très illustré, les auteurs réhabilitent le questionnement et la curiosité des enfants, les aident à devenir des élèves bien dans leur peau, et redonnent confiance aux parents.

Pour ce faire, ils s’appuient sur des outils visuels, comme les cartes mentales. Cette approche vivante permettra de (ré)allumer la flamme de la connaissance au cœur de vos enfants.

Popularity: 3% [?]