COMMENT J’AI GAGNE LA MEDAILLE DE BRONZE AU CHAMPIONNAT FRANCAIS DE LECTURE RAPIDE (sans me préparer…)

Le 10 août, j’ai participé au championnat français de lecture rapide organisé par l’APAC. Et contre toute attente, j’ai remporté la médaille de bronze (sans me préparer) ! L’épreuve consistait à lire un livre de 425 pages en 2 heures. Ensuite, vous deviez répondre à 20 questions ouvertes assez précises (du style pourquoi la chatte de l’héroïne s’appelle Grizabella). L’événement était organisé par l’APAC (l’Association pour l’Apprentissage et le Cerveau). La compétition a été remportée par Magali ROZO (bravo à elle !)



LA JOUER STRATEGE

Utiliser la lecture efficace (plutôt que la lecture rapide)

Durant la compétition, la plupart des participants ont utilisé la méthode de lecture rapide. Cette technique consiste à accélérer sa vitesse de lecture grâce notamment à l’élargissement des points de fixation. Certains participants se sont entraînés des mois avec cette méthode avant de concourir. Lorsque j’ai vu la plupart des participants commencer à lire à vitesse grand V, je me suis dit : pas la peine de tenter de les battre sur ce terrain ! Je vais essayer de la jouer stratégique. Au lieu d’utiliser une méthode de lecture rapide, je vais plutôt recourir à une méthode de lecture efficace : elle consiste à lire le livre du général au particulier. Vous commencez par la couverture, puis la quatrième de couverture. Ensuite, vous lisez le sommaire. Enfin, vous lisez le premier et le dernier chapitre.

Lire le livre à rebours

Ma seconde idée stratégique fut de lire le livre à rebours (de la fin au début). En effet, je me suis dit : à tous les coups, les questions vont porter sur les derniers chapitres. Pourquoi ? Car les gens commencent naturellement par le début.

QUESTIONNER LE TEXTE

Tout au long de ma lecture, je me suis posé des questions :
  • Qui est Amber ?
  • Pourquoi le protagoniste de l’histoire a disparu à la fin du livre ?
  • Bref, au contraire de la plupart des participants, j’ai pris le temps de vraiment questionner le texte.

    PRENDRE DES NOTES A L’AIDE D’OUTILS VISUELS

    Pour mémoriser ma lecture j’ai pris des notes. Mais pas n’importe comment, j’ai utilisé :
    • une carte mentale QQOQCCP (Qui ? Quoi ? Ou ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?)
    • un sketchnote (en français croquinote) pour synthétiser l’histoire.

    ALORS, LECTURE RAPIDE OU EFFICACE ?

    Si vous hésitez entre les deux, le mieux sera de choisir une méthode située à mi chemin : la photolecture. Cette technique développée par Paul Scheele contient une partie de lecture efficace avec en plus de la lecture « inconsciente ». Vous pouvez découvrir cette technique dans notre livre Apprendre à toute vitesse coécrit avec Thérèse de Laboulaye.

    Popularity: 4% [?]

    Laisser un commentaire