J’ai (re)trouvé les origines du mind mapping au Mundaneum…

J’ai eu le plaisir de découvrir une représentation ancienne d’une carte mentale au Mundaneum à Mons. En effet, jusqu’au 29 mai 2016, le Mundaneum présente une exposition dédiée à la cartographie d’information. Elle s’intitule Mapping Knowledge Comprendre le monde par les données. Parmi les oeuvres présentées, vous pourrez retrouver l’arbre des vices et des vertus de Lambert de St Omer.

DSC_0025

L’arbre des vices et des vertus

L’arbre des vices et des vertus de Lambert de St Omer est tiré du Liber Floridus. Il date de 1121 !  Il contient deux arborescences :
  • A gauche : les vertus,
  • A droite : les vices.
A ce jour, c’est à ma connaissance, la plus ancienne représentation d’une carte mentale. Stricto sensu, elle n’est pas tout à fait une carte mentale, car elle semble contenir deux centres.

Certes, certains auteurs soutiennent une origine plus ancienne avec Aristote. Toutefois, l’arbre de Porphyre basé sur les préceptes d’Aristote n’est pas vraiment une carte mentale. En effet ce schéma est un arbre vertical du bas vers le haut. Dans une carte mentale, vous avez finalement deux arbres qui se propagent horizontalement.

Carte des vertus et leurs opposésCarte des vertus et leurs opposés

La carte des tempérances

Au XVIeme siècle, vous aviez également la carte de tempérance et leurs opposés d’Angerrande. Cette carte contenait uniquement des mots spatialisés autour d’un centre.

Carte de Tempérance d'Angerrande

Creuser les origines du mind mapping

Sur le Mind Mapping Blog, vous retrouverez un article en anglais  intitulé Roots of visual mapping. Vous y retrouverez les principaux schémas à l’origine du mind mapping.

Dans notre livre Organisez votre temps avec le Mind Mapping , vous retrouverez la carte de tempérance et leurs opposés d’Angerrande. Vous en découvrirez encore un peu plus sur les origines du mind mapping.

Livre Organisez votre temps avec le mind mapping  

Popularity: 11% [?]

Laisser un commentaire