Le PCS : dernier rempart contre les risques





Dans la Lettre du cadre territorial du 15 avril 2011, vous trouverez mon article sur l’informatisation (à l’aide d’un logiciel de Mind mapping en l’occurence Freeplane) du Plan Communal de Sauvegarde.



Sur le site Territorial, cet article est pour l’instant en accès libre.



Voici son introduction :



L’actualité tragique de l’accident nucléaire au Japon nous rappelle cruellement le besoin de prévenir les risques. La tempête d’Hautmont et Xinthia ont aussi démontré le besoin de mettre en place un plan communal de sauvegarde. Il représente un véritable plan de bataille pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus. À ce jour, peu de villes se sont conformées à la loi en créant un plan communal de sauvegarde papier. Informatiser le plan communal de sauvegarde reste plus rare encore. Par ailleurs, le non-respect de l’obligation de moyens en matière de périls entraîne immanquablement des risques pénaux…

Popularity: 1% [?]

Laisser un commentaire