LIMITEZ LA SURCHARGE INFORMATIONNELLE GRACE AU MIND MAPPING

Que se passe-t-il quand vous êtes en situation de surcharge informationnelle ? Sans le savoir, un effet de primauté apparaît. Vous privilégiez les pages apparues en tête des résultats du moteur de recherche (en l’occurrence Google). Vous les trouvez plus pertinentes ! Comment contrer ce biais cognitif ? Là encore, le mind mapping va vous aider !

Contrer l’effet de primauté grâce au mind mapping

La première façon de contrer l’effet de primauté consiste d’abord à la connaître bien sûr ! Toutefois, même en le connaissant, vous risquez, au fil du temps, de tomber dedans quand même !

Le meilleur moyen de le contrer consiste à réfléchir au préalable à votre recherche et aux requêtes associées.

Grâce au mind mapping, vous allez pouvoir affiner votre recherche. Comme vous le savez, la carte mentale est constituée non pas de phrases mais de mots clés. Elle représente donc l’outil idéal pour parler la langue de Google !

Prenons l’exemple d’un sujet à creuser : faut-il légaliser le cannabis pour un usage thérapeutique ? Grâce à la carte mentale, vous allez pouvoir déterminer les différents mots clés pour bâtir vos requêtes.

Un effet prouvé par l’expérimentation

Le chercheur Stéphane Amato et ses confrères ont montré cet effet de primauté dans leurs travaux. Cette expérience est décrite dans l’article la supercherie du multitasking rédigé par Stéphane Amato et Eric Boutin. Il a été publié dans le magazine Cerveau et psycho N°71 de septembre 2015.

Découvrez d’autres biais cognitifs dans mon livre

Tout un chacun est désormais amené à lancer des recherches sur internet. Connaître les différents biais cognitifs vous permettra d’obtenir des informations plus pertinentes. Vous retrouverez ces différents biais cognitifs dans la 3ème édition de mon livre 100 fiches pour organiser sa veille sur internet paru chez Eyrolles.

Popularity: 3% [?]

Laisser un commentaire