Lire plus vite grâce à la photolecture (et au mind mapping)

Vous rêvez de lire plus vite ? Alors, la photolecture est la méthode à maîtriser ! Ca tombe bien : Interéditions vient de publier la seconde édition du livre de Paul Scheele Lire à toute vitesse avec la Photolecture (PhotoReading) . Cette méthode intègre en son sein le mind mapping.



Photolire : c’est à dire ?

Pour lire plus vite (et mieux), vous pouvez appliquer principalement deux méthodes :

  • 1: Augmenter votre vitesse de lecture.
En France, la méthode Richaudeau reste la plus connue en la matière. Pour simplifier, elle consiste essentiellement à rééduquer votre empan visuel pour embrasser plus de mots du regard.

  • 2 : Lire efficacement.
Les méthodes de lecture efficaces se basent quant à elles, sur une lecture sélective. Elle conseille notamment la lecture scannage balayage.

La photolecture appartient à cette catégorie. Par rapport aux autres méthodes, elle intègre toutefois une technique pour assimiler inconsciemment les informations lues. Comme le mind mapping, elle se base sur la théorie cerveau droit et cerveau gauche.

La photolecture se déroule en 5 étapes :
  1. Préparation : formuler notamment un objectif de lecture etc.
  2. Prise de vue : se frotter avec le texte etc.
  3. Photolecture
  4. Préactivation : repérer les mots clés, se poser des questions etc.
  5. Activation : répondre à vos questions etc.

Le mind mapping au service du photoreading

Le photoreading (en francais la photolecture), intègre le mind mapping. Paul Scheele fait appel au mind mapping dans la phase 5 de sa méthode : la phase d’activation. Vous réalisez la carte mentale essentiellement à partir des mots clés de la phase de préactivation.

Pour aller plus loin

Ma co-auteure, Thérèse De Laboulaye propose un blog consacré à la photolecture.

Elle a d’ailleurs rédigé la postface du livre Lire à toute vitesse avec la Photolecture (PhotoReading) .

Vous retrouverez également la photolecture dans notre livre Apprendre à toute vitesse .

Popularity: 7% [?]

Laisser un commentaire