MIND MAPPEURS : PASSEZ AU SKETCHNOTING !!!

Vous pratiquez depuis des années le mind mapping ? Et si vous passiez au sketchnoting ? Le mind mapping permet certes de représenter votre pensée visuellement à l’aide de mots et d’images. Toutefois, il ne permet pas toujours de représenter une pensée complexe. Le sketchnoting, une autre forme de représentation visuelle de la pensée offre beaucoup plus de liberté que le mind mapping.

Devenir plus libre grâce au sketchnoting

Mind mapping et sketchnoting : une philosophie commune

Le mind mapping et sketchnoting partage une même philosophie : représenter visuellement la pensée.

Tous les deux recourent notamment au dessin. Ils permettent ainsi de mieux mémoriser l’information.

Toutefois, mind mapping et sketchnoting présentent également de grande différence. Le mind mapping ne permet d’embrasser la totalité de la complexité de la pensée humaine. En effet, le mind mapping permet de représenter de l’information hiérarchisable. Le sketchnoting offre quant à lui plus de liberté. Dans un sketchnote, vous pouvez intégrer différents types de schémas : un diagramme de Venn, une frise chronologique mais aussi des cartes mentales.

Démarrer le sketchnoting

Pour un mind mappeur, débuter le sketchnoting est un jeu d’enfant. En effet, sauf exception, un mind mapping a appris à représenter sa pensée visuellement. Pour débuter, le plus simple sera de commencer par prendre en notes ses idées sur un projet. Ensuite, vous pourrez vous exercer à prendre des notes sur la base d’un texte. Enfin, après plusieurs entrainements, vous pourrez passer à la prise de notes à l’oral.

A lire


Prendre des notes comme Léonard de Vinci

Vous souhaitez vous initier au sketchnoting ? Vous pouvez lire mon ebook Prendre des notes comme Léonard de Vinci.

Popularity: 2% [?]

Laisser un commentaire